Maxxis Ardent Wire, l’endurant

Photo de maxxis-ardent-wire

Maxxis Ardent Wire

Pneu VTT Maxxis Ardent Wire 27.5 x 2.25 TR - Tringle: Rigide, Dimension: 27.5 x 2.25, Tubeless: non, Terrain: Polyvalent, Couleur: Noir Une bande de roulement agressive dans d…Voir la présentation

Ces prix ont été actualisés le 10/08/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Destiné aux cyclistes qui souhaitent faire des kilomètres d’un seul trait, le Maxxis Ardent Wire est un pneu très roulant. Ce modèle convient autant pour une pratique sportive intensive qu’aux sorties dominicales. Sa conception solide promet la satisfaction garantie aux aventuriers. Cependant, quelques points méritent encore d’être améliorés sur cette référence.

Le Maxxis Ardent Wire est fait pour rouler longtemps

Monté sur de nombreux VTT, le Maxxis Ardent Wire est un pneu taillé pour faire des dizaines de kilomètres sans se soucier d’une crevaison. Il convient parfaitement pour ceux qui souhaitent avaler une longue distance pour une seule randonnée. Les fans de trail ou d’ultra vont adorer son endurance à toute épreuve. La fiabilité est au rendez-vous. L’exo-carcasse offre le maximum d’assurance. Les problèmes se font réellement rares avec ce modèle. Que ce soit sur bitume ou de la terre, le comportement de cette enveloppe mérite une bonne appréciation. La tenue de route constitue un autre argument de taille pour ce pneu VTT polyvalent. L’utilisateur a même l’impression de rouler sur une ventouse puisque les crampons s’accrochent plutôt bien au sol. De nombreux tests confirment une longévité hors du commun pour cette référence. L’Ardent peut faire jusqu’à 600 km avant de rendre l’âme. Ce qui reste tout de même respectable pour de la gomme.

Ce modèle offre moins d’adhérence que d’autres

L’essai du Maxxis Ardent Wire montre qu’il est loin d’être parfait, notamment en matière d’accros. Le grip présente des failles lorsque les conditions ne sont plus optimales. En montée, le vététiste doit faire des efforts pour garder le contrôle total de la roue avant. Un poids trop léger serait à l’origine de ce souci mineur. Ce qui ne constitue pas pour autant un défaut majeur de fabrication. Comme solution, le cycliste doit choisir consciencieusement le type de pneu à mettre à l’avant. Pour cela, la taille de la personne ainsi que la discipline qu’il compte faire entrent dans l’équation. Autre détail : les crampons sont conçus pour des conditions optimales. La piste devrait être sèche et compacte. Dès qu’il y a de la poussière ou de l’humidité, le Maxxis Ardent Wire rencontre ses limites. Il a du mal à éviter les dérapages. Quoi qu’il en soit, il faut bien des pneumatiques différents pour faire du Cross Country ou de la compétition.

Les plus

  • Parfait pour rouler longtemps
  • Polyvalent et fiable
  • Difficile à crever et performant

Les moins

  • Moins résistant à l’humidité

La marque a tout ce qu’il faut pour plaire

Le modèle Ardent est probablement le cousin pauvre de la famille Maxxis. Cette marque de pneus compte de nombreuses références qui ont gagné davantage d’estime de la part des cyclistes. Les férus de VTT apprécient particulièrement la gamme Minion. Cela dit, les usagers accordent une certaine confiance à cette griffe. Ils associent ses produits à des équipements assez costauds. Ils sont loin d’être increvables et performants à souhait, mais ils conviennent parfaitement pour le cycliste lambda. Ce dernier met parfois jusqu’à cinq bonnes années à user complètement une paire de Maxxis. Pour ceux qui souhaitent obtenir plus d’efficacité, le mieux serait d’opter pour des modèles renforcés.   Enfin, le gonflage est à vérifier de très près. Il faut une adéquation entre le poids et la pression pour tirer profit d’un bon pneu de vélo.